auditoire

Comment préserver l’attention de l’auditoire ?

Pour que l’auditoire reste littéralement scotchée du début jusqu’à la fin de votre présentation, vous devez adopter quelques astuces. Faites attention au moindre détail.

 

Le message à faire passer

Pour être certain de faire passer votre message, vous devez vous mettre à la place de votre public et lui offrir précisément ce dont il a besoin. Quel que soit le message, il est primordial de croire fermement à ce que vous dites pour convaincre votre auditoire. Et n’oubliez pas de conclure votre discours en mettant en avant les messages clés que votre public doit mémoriser. A travers la conclusion, l’auditoire doit avoir une perspective.

Même si le contenu de votre présentation est très important, celui-ci n’est rien si vous n’y mettez pas la forme. Rien ne doit être laissé au hasard. D’abord, votre contenu doit avoir de l’allure. Votre diapositive doit être léger et servir surtout de guide. Puis il y a votre attitude : votre posture, votre gestuelle, votre voix sans oublier votre regard. Tout doit être bien étudié.

 

Comment bien parler ?

Au-delà de la voix qui doit être ferme et maîtrisée, vous devez faire attention à ce que vous dites. Faites en sorte d’éviter les tics de langage. Le pire, c’est que vous n’en êtes pas conscient. Souvent, vous sortez des « Euuh », des « Benn » ou encore des « Aloors ». D’abord, vous devez en prendre conscience. Pour les détecter, il est nécessaire de vous enregistrer. Une fois que vous avez repéré ces tics, vous pouvez les corriger et les éviter définitivement.

Vous devez, en outre, faire l’impasse sur les mots trop compliqués qui ne sont pas connus du grand public. Ne cédez pas à la tentation de révéler l’étendue de vos connaissances linguistiques sous peine de perdre l’attention du public. Misez sur des mots simples intégrés dans des phrases courtes.

Enfin, il est important de placer des silences tout au long de votre discours. Il s’agit bien sûr de silences stratégiques, créés pour captiver l’attention mais aussi pour organiser ou reprendre le fil de vos idées. Les silences permettent aussi au public de mieux comprendre ce que vous dites ou en prendre conscience.

présentation5

L’entraînement

Pour réussir votre présentation, il est indispensable de vous entraîner. Dans un premier temps, vous devez lire et relire votre discours et faire en sorte de bien comprendre ce que vous souhaitez partager. Ensuite, vous devez vous mettre en condition et répéter votre discours face à d’autres personnes : des collègues ou des proches. Ces derniers pourront donner leur avis. Mieux encore, vous pouvez vous filmer et visionner la vidéo pour repérer vos défauts afin de mieux vous corriger. Profitez-en également pour chronométrer votre prestation.

Categories: Non classé