langage-corporel

Que dit votre corps quand vous parlez ?

« Par nature, les humains sont des créatures biologiques » – I. Pavlov

La plupart des conférences vont à l’encontre de nos instincts primaires : nos sens ne sont que très peu sollicités, pas plus que nos sentiments. Cependant, il s’agit pourtant là des éléments primordiaux dans notre quête de persuasion : tout ce que vous dites par le biais de votre corps est compris et absorbé par votre audience. Mais trop peu d’attention est consacrée à ce type de communication non verbale.

analyse langage corporel

Quoi qu’on en pense, c’est un fait, on juge les gens sur leur apparence. Et ce depuis votre expression faciale à votre tenue. D’autant plus si vous avez tout un auditoire qui braque ses yeux sur vous. Plus de la moitié des communications humaines est non verbale. Vous envoyez constamment des messages aux autres dans votre attitude. Pour être un bon orateur, et donc un bon dirigeant, vous devez comprendre le langage de votre corps, en suivant ces trois points fondamentaux :

Le pouvoir des expressions faciales et du contact visuel

Votre visage véhicule vos sentiments et vos émotions, plus que toute autre partie de votre corps. Tout a un impact, du mouvement de vos yeux à celui de vos muscles faciaux. Votre visage ne doit pas être de marbre, mais communiquer vos idées autant que vos mots. Commencez avec un sourire, on vous sourira en retour, une première étape est déjà franchie.

 Votre allure et votre maintien

La façon que vous avez de vous tenir en dit long sur votre état d’esprit, montre que vous avez peur, que vous êtes mal à l’aise, ou justement que vous avez confiance en vous. Vos gestes doivent être accordés à vos mots. Cela ne vous aide pas seulement à être plus naturel, mais donne plus de force à votre message.

 Travaillez la première impression

C’est un peu votre packaging. C’est, dès les premiers mots qui sortent de votre bouche, un message visuel puissant qui est envoyé à votre public. En vous trompant, vous pourriez perdre votre auditoire dès les premières secondes. Vous ne pouvez pas devenir quelqu’un d’autre, mais vous pouvez toujours améliorer votre apparence. Les actions parlent plus que les mots, et convaincre un auditoire implique donc aussi votre gestuelle. Mais celle-ci doit avant toute chose être naturelle, pour être persuasive. Il serait inutile de copier la gestuelle de quelqu’un d’autre.

Entraînez-vous donc à comprendre votre langage corporel, tout en restant aussi naturel que possible. Pour être un bon orateur, vous devez véhiculer compassion, passion et confiance en vous, par vos mots et vos actions. Un bon dirigeant se doit de développer sa compassion, c’est elle qui crée la confiance. Pour plus d’informations sur le langage corporel, nous vous invitons à regarder la conférence TED d’Amy Cuddy.

Categories: Non classé